• Vendredi 22 Octobre 2021 à 20h30
    Quatuor de saxophones
    ELLIPSOS
    Au château de la Citadelle
    BOURG SUR GIRONDE
    & dégustation des vins de Côtes de Bourg

    en savoir +
  • Vendredi 10 Décembre 2021 à 20h30
    Violon –Violoncelle - Piano
    TRIO CHAUSSON
    Au château de la Citadelle
    BOURG SUR GIRONDE
    & dégustation des vins de Côtes de Bourg

    en savoir +
  • Vendredi 13 Mai 2022 à 20h30
    Tuba - Piano
    Thomas LELEU - Guillaume VINCENT
    Au château de la Citadelle
    BOURG SUR GIRONDE
    & dégustation des vins de Côtes de Bourg

    en savoir +
Archive programme

Vendredi 17 avril 2015

Guitare et piano

Emmanuel ROSSFELDER – Guitare / Pascal AMOYEL - Piano



Emmanuel ROSSFELDER – Guitare

Dès l’âge de cinq ans il débute la guitare classique, instrument qu’il dira plus tard avoir choisi pour ses courbes et sa sonorité. Ses parents entretiennent son goût pour la musique et l’encouragent sans relâche dans les cours de guitare qu’il suit. Son étonnante facilité, sa motivation, son caractère enjoué et communicatif le conduisent rapidement devant le public.
A 14 ans, il obtient la Médaille d’or du Conservatoire National d’Aix en Provence obtenue à l’unanimité du jury, il devient le plus jeune guitariste jamais admis dans la classe d’Alexandre Lagoya au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Dès lors une relation privilégiée s’instaure entre le Maître et l’élève. Il voue une admiration sans borne à son professeur qui en retour lui prodigue un enseignement fondé sur une technique spécifique de la main droite qu’il avait élaboré avec Ida Presti. En 1991 et 1992, il obtient deux premiers prix à l’unanimité au CNSM de Paris guitare et musique de chambre.
« Emmanuel offre à la guitare une sonorité puissante, de la virtuosité, de l’émotion et une fantaisie qui font déjà de lui un grand artiste. »
Alexandre LAGOYA
La presse voit alors en Emmanuel Rossfelder l’héritier du Maître Lagoya.
Il se présente alors à des concours internationaux et reçoit de nombreux prix :
– Masters de la Guitare de Paris Pierre Salvi remis par le Ministre Français de la Culture, Stotsenberg (Etats Unis), Walcourt (Belgique), Benicassim (Espagne), Vina del Mar (Chili)…
Il se produit sur les grandes scènes françaises et étrangères : Opéra d’Avignon, de Vichy, de Strasbourg, salle Gaveau et salle Cortot à Paris, Festivals d’Auvers sur Oise, de Berlioz, de La Chaise Dieu, de la Vézère, du Jeune Soliste, Musicales de Reims, à Boston, New York, Philadelphie,Los Angeles…
Il joue également en soliste avec de grands orchestres : Orchestre Philharmonique de Radio-France, de Cannes, de Nice, d’Auvergne, de Perrugia, de la Scala de Milan, le Landmarks Boston Orchestra …Et sous la direction de chefs prestigieux : Roberto Benzi, Philippe Bender, Jànos Fürst, Charles Ansbarer…
Au travers de ses CD, de son DVD, et surtout de ses nombreux récitals, Emmanuel Rossfelder élargit en permanence son répertoire avec des œuvres originales et ses propres transcriptions de musiques espagnoles, sud américaines, d’airs d’opéras, de musiques baroques…

 

 

amoyel_pianoPascal AMOYEL – Piano

Pascal Amoyel montre très tôt des aptitudes pour l’improvisation au clavier sans l’avoir encore étudié. À 10 ans, lorsqu’il débute ses études à l’École Normale de Musique de Paris (classe de Marc André), il est très vite remarqué par György Cziffra qu’il suit en France et en Hongrie. À 17 ans, après un baccalauréat scientifique, il se consacre entièrement à la musique. Il obtient une Licence de concert à l’École Normale de Musique de Paris, et entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (classe de Jacques Rouvier et Pascal Devoyon), où il obtient en 1992 un Premier Prix de piano puis un Premier Prix de musique de chambre. La même année, il devient Lauréat des Fondations Menuhin et Cziffra, puis remporte le Premier Prix du Concours International des Jeunes Pianistes de Paris. Il se perfectionne auprès de Lazar Berman, Aldo Ciccolini, Pierre Sancan, Daniel Blumenthal, Désiré N’Kaoua, Jean-Paul Sevilla, Charles Rozen, etc. C’est le début d’une carrière internationale qui l’amène à se produire en récital sur les plus grandes scènes (Philharmonie de Berlin, Cité de la Musique, Salle Pleyel à Paris, Bruxelles, Amsterdam), aux États-Unis, au Canada, en Russie, en Chine, en Corée et au Japon, ou en soliste avec l’Orchestre de Paris (enregistrement d’un DVD), Anima Eterna Brugge (dir. Jos Van Immerseel), les Orchestres Nationaux de Lille, Montpellier, l’Orchestre symphonique de la Radio Nationale Bulgare, l’Orchestre symphonique d’État de Moscou, l’Orchestre philharmonique de Wuhan, etc. En 2005, Pascal Amoyel est révélé au grand public en remportant une Victoire de la musique dans la catégorie « Révélation soliste ». En 2010, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Chopin, Pascal Amoyel est récompensé aux côtés de Martha Argerich et Nelson Freire par un « Grand Prix du Disque » décerné tous les 5 ans par la prestigieuse Société Fryderyk Chopin à Varsovie, pour son intégrale des Nocturnes de Chopin. Le magazine Classica – Le Monde de la Musique a accueilli cet enregistrement comme « un miracle que l’on n’osait plus espérer : tout simplement une version idéale, qu’on écoute bouche bée, en état d’apesanteur, ravi au sens le plus fort du terme, par tant de beauté… ». En 2009, son interprétation des Funérailles de Liszt est sélectionnée par cette même revue comme l’une des 4 références historiques. Deux ans plus tôt, son enregistrement Harmonies Poétiques et Religieuses de Liszt a été élu par la chaîne Arte parmi les 5 meilleurs disques de l’année. Il aime aborder des répertoires peu visités ou mystiques, et s’investit dans la création de formes nouvelles de concert. Il a écrit notamment le concert-théâtral Block 15, ou la musique en résistance (mise en scène de Jean Piat) qui a fait l’objet d’une adaptation pour France Télévisions, ainsi que Le pianiste aux cinquante doigts, ou l’incroyable destinée de György Cziffra (mise en scène de Christian Fromont), qui a obtenu un vif succès notamment au Théâtre Le Ranelagh (reprise prévue du 15 janvier au 30 mars 2014) et au Festival d’Avignon, et plus récemment « Le dernier concert ». Sa rencontre avec la violoncelliste Emmanuelle Bertrand est essentielle, ils forment depuis 1999 un duo dont les enregistrements ont obtenu les meilleures récompenses (Gramophone, Cannes Classical Awards, Diapason d’Or de l’année, « Choc » du Monde de la Musique, 10/10 de Classica, Prix de la critique allemande…). Compositeur, Pascal Amoyel est lauréat de la Fondation d’Entreprise Banque Populaire 2010. Il est notamment l’auteur du cycle Job, ou Dieu dans la tourmente et de Lettre à la femme aimée au sujet de la mort (sur des poèmes de Jean-Pierre Siméon). Il a collaboré avec des compositeurs tels que Olivier Greif et est le dédicataire de plusieurs œuvres (El Khoury, Lemeland, Agobet, …). Professeur de piano et d’improvisation au conservatoire de Rueil-Malmaison, il s’investit également auprès du jeune public en publiant l’ouvrage Une histoire de la grande Musique (bleu nuit éditeur) et en créant le Juniors Festival dont les enfants – y compris ceux porteurs de handicaps – sont les acteurs. Toujours désireux de rendre la musique accessible au plus grand nombre, il a produit et animé sur France Culture une série d’émission intitulée Une histoire de la Musique. Il dirige le festival Notes d’Automne, qu’il a créé au Perreux-sur-Marne, et y est le commanditaire de plus d’une vingtaine de créations. Pascal Amoyel s’est vu décerner le Premier Grand Prix International « Arts-Deux Magots » récompensant « un musicien aux qualités d’ouverture et de générosité » ainsi que le Prix Jean Pierre- Bloch de la Licra pour son rapport aux droits de l’Homme dans son œuvre. Il est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

 

 

 

PROGRAMME
Joaquin RODRIGO Concerto d’Aranjuez « adagio » guitare et piano

Francisco TARREGA Recuerdos de la Alhambra – La gran jota guitare seule

Enrique GRANADOS Andaluza guitare seule

Isaac ALBENIZ Asturias guitare seule

Luigi BOCCHERINI Introduction et fandango guitare et piano

Entracte

Frédéric CHOPIN Nocturne en ut# mineur (version de Majorque) piano seul

Franz LISZT Funérailles – 2ème Rapsodie hongroise piano seul

Manuel DE FALLA Danse rituelle du feu guitare et piano